A la découverte des bières et leurs arômes

La bière_La Littorale

Nous ne vous apprendrons plus à déguster le vin, c’est votre métier pour grand nombre d’entre vous… Mais savez-vous déguster la bière?

 

Avant de parler dégustation commençons par savoir plus sur la bière.

Tout d’abord il faut savoir que les bières ont toutes des arômes de céréales maltées et de houblon. Voici les principales familles d’odeurs et de goûts que vous pouvez rencontrer :

 

bière,houblon, céréales_La Littorale

                                           Source image retouchée

  • Les Houblonneux

Le houblon apporte des arômes et de l’amertume à vos bières.

 

  • Les céréales

On ne les distingue pas forcément lors des premières dégustations. Tout vient à point à qui sait attendre.

Au fil des dégustations de bières blanches vous discernerez ainsi ces arômes d’orges ou encore de froment. Mais, vos bières peuvent également révéler des arômes de sorgho ou de blé noir.

  • Les levures

Ha les levures ! Pour distinguer leur arômes ils faudra surtout opter pour des bières non filtrés et/ou qui ont été refermentées en bouteille. Si vous avez la chance de distinguer leurs arômes vous aurez une impression d’odeur de pain chaud.

  • Fruité

On reste dans l’univers des levures et de leurs arômes fruités. celles-ci peuvent apporter (dans les blanches) des arômes de pomme, de banane ou encore de citron. En ce qui concerne les brunes on obtiendra plutôt des arômes type fruits rouges tels que la fraise, le cassis ou la framboise. Et bien d ‘autres !

 

  • Floral

Et les arômes floraux dans tout ça ? Ils sont généralement associés au fruité. Vous retrouverez ainsi différentes odeurs telles que le goût de rose, de géranium et de violette.

 

bière,fruits,fleurs_La Littorale

                                               Source image retouchée

  • La torréfaction

Cette famille d’arômes porte bien son nom puisqu’elle vient directement de l’étape de torréfaction. Mais, n’espérez pas apprécier ces arômes dans toutes les bières. Ils sont propres aux bières brunes foncées.

 

  • Caramélisé

Le nom est alléchant non ? Mais sachez que vous le distinguerez tout particulièrement dans les rousses et brunes.

Votre attention peut également porter sur la texture (impression en bouche) de la bière : dense, pétillante, métallique, sèche….

Maintenant que nous en savons plus sur les bières et leurs arômes, si on passait à la dégustation ? Mais attention, comme pour le vin, la dégustation de la bière nécessite que l’on respecte différentes étapes. Cinq pour être précis.

 

 . . .

 

C’est donc parti pour l’art de la dégustation de la bière étape par étape :

A la manière des bons vins, les bonnes bières ont chacune leur couleur particulière, des arômes spécifiques mais aussi des goûts qui leur sont propres.

Voici donc quelques conseils qui vous permettront d’apprécier pleinement les différents arômes de bières. Qu’ils soient fruités, amers ou pimentés venez les découvrir ou re-découvrir.

 

 1- Faire attention à la température de votre bière

Comme le vin la bière demande une attention toute particulière. Surtout à sa température. Car blondes et brunes (ne compte pas pour des prunes) ne se dégustent  pas à la même température. Et oui, nos chères blondes ne tolèrent pas d’être servies en dessous de 6° et privilégient des températures entre 6° et 8°. Quant aux brunes elles oscillent entre des températures optimales de 8° à 15°.

Mais pourquoi tant de chichis ? Car si vous dégustez une bière trop chaude ou trop froide il vous sera impossible de distinguer les arômes qui se trouveront masqués.  Ce qui serait très dommage non ?

Petite astuce : Lisez l’étiquette, elle recèle généralement de précieux secrets pour déguster votre bière à la bonne température.

 

2- Le verre, un outil indispensable

Oui, boire directement à la bouteille est tentant. Mais saviez-vous que chaque bière a une forme de verre qui lui convient le mieux ? Petit tour d’horizon des verres à bières.

  •  Le verre tulipe (Non, pas besoin d’aller jusqu’en Hollande pour s’en procurer)

Il est le verre attitré de la bière blonde. Sa forme élancée et son col plus ou moins resserré lui permettent de laisser échapper les bulles de la bière blonde et de concentrer le bouquet plus léger de celle-ci. Sans oublier que sa forme invitant à la prise à pleine main vous procurera une sensation de fraîcheur, tout particulièrement appréciée l’été de fortes chaleurs !

 

  • Le calice

Il s’agit d’un verre à pied  dédié essentiellement aux bières brassées par les moines. Le calice se distingue par sa forme très large. Il atteint sa largeur maximale au niveau de son col. Pourquoi ? Car la bière d’abbaye est la bière qui possède la plus large palette aromatique. le calice lui permet donc de libérer l’ensemble de ses nombreux arômes.

 

  • Le verre droit (pas la peine de chercher le gauche)

Il nous faut plonger dans l’univers irlandais et ces pubs pour trouver l’origine de ce verre à la forme simpliste. Un verre en forme de grand gobelet attribué aux bières rousses .

 

  • Le verre ballon

Indéniablement le verre attitré des bières brunes. Il tient sa forme ronde du verre la bière brune, la Porter. Il ressemble ainsi à un verre de vin « ballon ». Une forme qui s’explique également par le fait que la bière brune n’a nul besoin de laisser échapper ses bulles. Mais son bouquet a, quant à lui, besoin d’être concentré c’est pourquoi le col du verre « ballon » est resserré.

Vous l’aurez donc compris la forme du verre a une grande importance dans la dégustation et l’épanouissement des arômes de la bière.

bière & verres_La Littorale

                                                               Source image retouchée

 

3- La bière et ses signes visuels

Lors de la dégustation vous pourrez également être amené à observer votre bière. A ce moment certains détails et signes vous apparaîtront peut être…

  •  La mousse

Une mousse qui s’accroche au haut de votre verre est une bière fraîche. Mais attention, qui dit mousse ne dit pas « grosses bulles ». Celles-ci ne doivent pas être trop imposantes sous  peine de suspicion d’un abus de CO2.

 

  • Des bulles, des bulles

Une bière sans bulles ce n’est pas une bière ou alors c’est une bière éventée. Ne vous attendez alors pas à sentir ses arômes….

 

4-Une bière haute en couleur

Avez-vous remarqué que les bières n’ont pas toutes la même couleur ? Bien sûr. Une différence due en partie au degré de torréfaction des grains d’orge. Afin de mieux observer la couleur de votre bière n’hésitez pas à la place devant une source lumineuse et appréciez.

 

5- Humez et goûtez

Et oui sentir une bière peut se révéler être une étape importante. Pourquoi ? Car les bières, blondes, brunes ou rousses, sont composées d’une multitude de molécules odorantes. Ce qui leur permet ainsi de développer un nombre d’odeurs infini pour le plus grand bonheur de votre nez.

 

 

Autres actualités

  • La Littorale débarque avec sa chaîne Youtube
  • Zoom sur les vins effervescents
  • La Géorgie, terre de vins ancestrale
  • La France, un pays de rugby & de vins
  • Direction les Îles Fidji et leur bar flottant, le Cloud 9
  • Yellow Tail, le vin australien surf sur le succès
  • Le premier vin « made in Scotland » attendu mais imbuvable   
  • A la découverte du cépage le Koshu
  • DU VIN ET DES DESSINS
  • Catégories